D’un côté, on nous explique qu’une 6e extinction massive a commencé, due à l’homme.


De l’autre on s’inquiète de l’augmentation du prix du pétrole et des ratés de la croissance.

Eh les gars, serait temps que votre main gauche sache ce que fait votre main droite et réciproquement !

Vous oubliez que quand vous achetez de l’essence, vous achetez un droit à polluer, donc cela doit être taxé.

Illustration : Nicolas Poussin, 1660-64, les quatre saisons, Musée du Louvre.

Pour plus de détails : Les quatre saisons (Poussin)

Et sur ce sujet je renvoie à cet article de Joseph Savès dans herodote.net : l’american way of life, donc voici un extrait :

Confrontés à la dégradation de l’environnement, certains économistes se font une raison en y voyant le corollaire inévitable de la croissance économique. Le prix du progrès ! On ne peut pas rester figés dans le passé et la pauvreté !

Mais cette croissance économique est une illusion comptable car on ne se soucie pas d’inscrire au passif du PIB (Produit Intérieur Brut) les destructions d’actifs :
– épuisement des sous-sols,
– usure des sols arables,
– destruction des forêts,
– appauvrissement du patrimoine génétique,
– irruption de maladies nouvelles,
– enlaidissement des paysages…

Autant de déprédations que les générations futures devront compenser à prix d’or ou dont elles devront supporter le coût. Si nous prenions en compte dans le calcul du PIB  tout le passif environnemental afin de le provisionner comme dans toute entreprise normale, nul doute que nos taux de croissance économique apparaîtraient plus modestes et sans doute négatifs !…

Révision : Étienne Klein est d’accord avec moi et pense que le prix du litre de pétrole devrait être à 5 euros… hors taxes ! Allez voir cette conférence : Quel sera notre futur ? Vous trouverez cette réflexion vers la fin, cherchez bien !

Révision 2 : Quand aux taxes sur l’essence dont se plaignent tous les jours les mous du bulbe qui font « l’info » (?!) sur TF1, elles sont un droit à polluer. Elles devraient être affectées d’abord à combattre cette pollution, leur rôle serait ainsi visible.

Publicités